Situation et historique d’Alfred Blanc

SITUATION ET CREATION

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes Alfred Blanc, de statut public, créés le 1 er janvier 2004 sont un établissement public intercommunal autonome qui comprend deux sites d’hébergement : l’un situé à FAVERGES (Maison de Retraite Alfred Blanc) et l’autre à CHEVALINE (Résidence Chante Merle).

Son Président est le Maire de FAVERGES Monsieur Marcel CATTANEO et son Vice Président le Maire de CHEVALINE Monsieur Marc LLEDO.

Il est dirigé par un directeur d’établissement sanitaire et social hospitalier, nommé par arrêté ministériel Monsieur Frédéric ROUSSEAU.

C’est un E.P.H.A.D, habilité à recevoir les bénéficiaires de l’Aide Sociale et de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (A.P.A.). Il répond aux normes d’attribution de l’aide personnalisée au logement (A.P.L).

Historique du site «Alfred Blanc »

Située en Haute Savoie, à 30 km d’Annecy, la Maison de Retraite Alfred Blanc est le site le plus ancien.

Quelques dates qui ont marqué l’histoire de l’établissement :

– le 18 septembre 1857 : Monsieur le Baron BLANC lègue à la commune de FAVERGES ses propriétés qui crée un « asile de vieillards »,

– le 18 février 1908 : l’établissement devient un « hospice » suite à un arrêté préfectoral,

– le 14 février 1983 : un arrêté ministériel transforme « l’hospice » en « maison de retraite » avec section de cure médicale ; le conseil d’administration remplace alors la commission administrative.

De 1998 à fin 2002 , des travaux importants ont permis de rénover l’ensemble de la maison de retraite, tout en conservant les anciens bâtiments et en surélevant de 2 étages un des bâtiments.

Historique du site «Chante Merle »

Située en Haute Savoie, à 25 km d’Annecy et à 9 km de Faverges, la résidence Chante Merle est orientée face au massif de la Tournette et domine une partie du lac d’Annecy.

La commune de Chevaline est l’une des plus petites du département et dépend du canton de Faverges ; la MAPAD est située au pied du massif du Charbon.

La construction de la Résidence « Chante Merle » a débuté en novembre 1988 sur un terrain de 10 000 m² et a ouvert fin novembre 1989, sur l’initiative du Maire de Chevaline, Mme CHAILLEUX, qui était présidente de l’Association gestionnaire de la MAPAD (Maison d’Accueil Pour Personnes Agées Dépendantes)

La résidence Chante Merle fut d’abord un établissement privé, géré par une Association loi 1901. Le 1 er octobre 1992 , il y eut un changement de statut ; la résidence Chante Merle est devenue un établissement public départemental autonome (E.P.D.A) , jusqu’au 1 er janvier 2004, date de sa fusion avec la maison de retraite Alfred BLANC.

Le siège social des E.H.P.A.D. Alfred BLANC est situé 99 rue de la république à FAVERGES où se fait la gestion administrative.

Les organismes de tutelle sont présents à divers niveaux de l’organisation administrative et financière :

– la A.R.S (DT 74) qui intervient au niveau régional pour contrôle et réglementation des allocations versées par la C.P.A.M,

– la C.P .A.M (caisse primaire d’assurance maladie) pour versement des forfaits soins,

– le Conseil Général / Direction de la Gérontologie et du Handicap intervient lui, au niveau comptable pour l’approbation du prix de journée (tarification), et du budget.

Le Conseil Général / Direction de la Protection Sociale règle à l’établissement les frais de séjour des personnes bénéficiaires de l’Aide Sociale.

La Caisse d’Allocations Familiales ou la Mutualité Sociale Agricole verse à l’établissement les Aides Personnalisées au Logement pour les résidents du site de CHEVALINE et aux résidents directement pour ceux qui sont sur le site de FAVERGES.

To Top